Wednesday, May 23, 2012

Biscottis parfaits

Machine à café, biscottis, vous faites le lien?  On a essayé plusieurs recettes et je vous épargne les photos car c'était pas toujours beau à voir.  En tout cas, les miens.  Audran a la main plus douce en cuisine, et les biscottis demandent précision et patience.  Comme je manque des deux, ça finissait brûlé et en morceaux.  On a essayé la recette de Ricardo, qui était bonne mais pas encore parfaite (trop sucrée et en plus un peu brûlée, mais ça, c'était pas la faute à Ricardo), puis celle de Di Stasio, le goût était bon, mais la texture, trop friable, puis celle de Joy the baker, vraiment très bon, mais trop long à faire, et couper, une vraie galère avec toutes les noix.  En plus je les avais encore cramés!  Bref, on était toujours en quête du biscotti parfait.  Pendant ce temps, Ariane et Miguel, amis inconditionnels, nous ont encouragés en mangeant nos morceaux de biscottis parfois limite calcinés.  Et j'ai persévéré, même si, pas plus loin que la semaine dernière, après une batch particulièrement moffée, j'ai dit à Audran "les biscottis c'est fini, ça me fait trop suer, en plus j'aime même pas ça."  Boycotte passager.  Ne voulant pas rester sur un échec, ou ayant la mémoire courte, ou je ne sais pour quelle raison en réalité, j'ai retenté hier, en prenant mon temps et en essayant une autre recette.  Elle vient du livre Bistro cooking at home de Gordon Hamersley.  Contrairement aux autres recettes, celle-ci ne contient ni lait, ni beurre, mais plusieurs oeufs, qui constituent d'ailleurs l'unique ingrédient liquide de ce mélange.  Cela fait des biscottis bien solides, plus faciles à couper et ils sont vraiment très savoureux, avec le goût des graines de fenouil qui explose en bouche, la texture caramélisée des canneberges et le croquant des noisettes.  Ouf, si vous n'êtes pas convaincus après une description aussi grandiose, regardez les photos:  

Jusqu'ici tout va bien

Lorsque les boudins sortent du four, il faut les laisser refroidir un peu, puis les couper très délicatement en biscottis 
 


Puis on remet les biscottis au four pour le séchage final
 




 


Et voilà ce qui arrive quand on fait deux choses en même temps, la malédiction du biscotti brûlé me poursuit!  Pour la deuxième fournée, j'ai baissé la température et je suis restée assise devant le four.  Et ils étaient vraiment parfaits!  

Misère.....


La Recette:

2 3/4 de farine
1 tasse de sucre (la recette originale dit 1 2/3 mais je trouve ça trop)
1 cu. à thé de poudre à pâte
1/2 cu. à thé de sel
2 cu. à thé de graines de fenouil

3 gros oeufs
3 jaunes d'oeufs
2 cu. à thé de vanille
1 tasse de noisettes grillées (voir recette de nutella ;)
3/4 tasse de canneberges séchées (dans la recette originale ils mettent des raisins)

Mélangez les ingrédients secs dans un bol.
Dans un autre bol, mélangez les oeufs, jaunes d'oeufs et la vanille.
Ajoutez les ingrédients secs au mélange d'oeufs.
Ajoutez les noisettes et les canneberges.
Utilisez les mains pour bien mélanger les ingrédients.
Le mélange deviendra assez collant.  Avec les mains bien enfarinées ou mouillées, formez deux "boudins" applatis sur une plaque graissée.
Cuire au four à 150 degrés C (300 F)* pendant environ 30 minutes ou jusqu'à ce que les boudins soient dorés.  
Sortez du four et laissez tiédir, puis coupez en tranches de 1cm. Remettre à sécher au four pour environ 20 minutes et BIEN SURVEILLER!!!  


*Mon four est un fou furieux donc je mets à 150 degrés C, mais la recette originale dit 175C (350F)...  À vous d'ajuster! 

Posted by Picasa

7 comments:

Virginie Tremblay said...

ha si j'étais là, je mangerais tout les biscottis cramés... Tu connais mon goût pour les toast brulées ??

Virginie Tremblay said...

les graines de fenouil, est-ce qu'il faut les moudre un peu ??

Joëlle said...

Hahaha, oui, ton penchant pour les affaires cramées, t'aurais dû te marier avec le ptit brûlé, t'aurais pu lui licher la face :D Non non, les graines de fenouil, pas moulues, juste entières, anyway, c'est pas bin gros ;)

Ariane Trottier said...

C'est un (SUCESS)
Vraiment, geniale. Par contre j'avais plus de noix, elles ont ete toutes utilisees pour le nutella...

J'ai mis des pistaches puis au lieu de l'anet car j'ai pas pu la trouve j'ai utilise du zest de citron :)

Merveilleux Jo!

Virginie Tremblay said...

T'es trop nulle avec le petit brulé ! My god, j'avais même oublié son existence !!! C'est chien pareil qu'on l'appelait de même...

Bon, va falloir que je sorte de ma torpeur et que je commence à cuisiner. Me semble que chu tellement fatiguée et sollicitée non stop par mes kids que quand j'ai 2 minutes (ou 2 heures) à moi, j'ai envie de rien RIEN faire. Mes casseroles me servent à taper dessus entre 20h00 et 20h15 pour protester contre le maudit gouvernement à Charest...

Joëlle said...

Ah c'est super Ari, les ingrédients sont totalement modifiables et ça devait être trop bon, pistaches et zeste de citron!!! Faut que j'essaie!

Joëlle said...

Ni, c'est clair, avec ti-Bastien, tes journées sont chargées! Excellente utilisation de tes casseroles je trouve! Lâche-pas, pis tape un peu pour moi ;)