Monday, May 28, 2012

Chez H&M, marche ou crève

Je viens juste de revenir.  J'étais partie pour acheter deux t-shirt à H&M.  J'en avais acheté un dimanche, et le mettant ce matin, j'ai trouvé la coupe belle et très confortable, en plus il était en spécial à 50rmb.  Moi qui déteste magasiner, je me suis dit qu'à ce prix-là, j'irais m'en chercher deux autres et je serais tranquille en t-shirt pour un bout.  Il a fallu que je me fouette un peu avant de partir, et finalement, sur mon scooter, j'ai trouvé que ce début d'été était magnifique, que la Chine était belle, avec ces platanes qui couvrent les rues en laissant passer quelques rayons de soleil.  Je me suis dit que j'allais m'ennuyer de ce pays quand on allait partir.

Arrivée à H&M, je retrouve le rack à t-shirt au 3e étage, puis je redescends vers la caisse pour m'en aller vite fait.
- 129rmb, que la caissière me dit (normalement ça aurait dû être 100rmb)
- Mais il me semblait que c'était en spécial à 50rmb chaque?
Elle me montre le t-shirt vert et me dit:
- Oui, mais celui-là n'a pas d'étiquette rouge, ça prend l'étiquette pour avoir le spécial
- Mais il est bien en spécial à 50rmb?
- Oui, mais il n'a pas l'étiquette, il faut aller chercher un t-shirt avec l'étiquette.

Scuse, mais c'est pas mon problème si le staff met pas toutes les étiquettes, que je me dis.

Donc je lui explique gentiment (et en chinois bien sûr) que j'ai des problèmes avec mes jambes et que je ne peux pas beaucoup marcher.  Je lui demande si quelqu'un pourrait aller chercher le vêtement pour moi (c'est mardi matin, le magasin est vide et il y a 20 pingouins sur le plancher qui font semblant de travailler)
- Non, mais il y a un ascenseur là-bas.

Je regarde, c'est au bout du magasin, pas grand chose, mais quand t'as des problèmes à te déplacer, les distances deviennent élastiques.

Je la regarde.......  Elle me regarde........  Et j'entends dans sa tête:
- T'as des problèmes à marcher?  Who cares?  Prends ton ptit parapluie d'handicapé pis va chercher ton étiquette si tu veux ton rabais.

J'haïs pas la façon de penser, pas de privilège pour personne, marche ou crève.  Ça me force à me bouger, parce que personne le fera pour moi. Ce que je déteste par contre, c'est ce qu'il y a derrière: un manque de sensibilité pur.  Cette indifférence me terrifie.
Faque j'ai pris mon ptit parapluie pis j'ai pris la direction de l'ascenseur.  J'ai pas voulu laisser tomber pour le t-shirt, bien que j'y aie pensé, mais j'avais cette idée en tête depuis le matin, et j'étais là, j'allais pas repartir sur un échec.
Revenue en bas avec mon victorieux t-shirt à étiquette rouge, il y avait au moins 10 personnes en queue à la caisse.  Tout pour me faire virer de bord.  Bin non, j'ai fait la queue.  

Arrivée devant la même caissière, je lui ai tendu le chandail.
Alors elle me dit, en me montrant l'autre t-shirt sans étiquette, celui que j'avais laissé à la caisse:
- Celui-là, est-ce que tu le veux?

J'ai mis quelques secondes à comprendre.  Elle m'offrait d'acheter le même t-shirt pas d'étiquette, à 79rmb.
- Je viens de parcourir tout le magasin pour éviter de l'acheter, faire la queue pendant 10 minutes pour pas l'acheter, me faire chier avec toi parce que je voulais pas l'acheter.  Je reviens à la caisse et tu me demandes si je veux l'acheter????
Bon, mon chinois est pas assez bon pour dire tout ça, donc j'ai juste dit:
- Non.

Il y a certes un gros problème de langue: on se comprend mal.  Il y a aussi une grosse différence culturelle, c'est indéniable.  Et j'ai refusé depuis longtemps de décrire sur ce blog ce genre de scène, pour ne pas tomber dans un racisme mal camouflé ou dans la critique pure et gratuite.  Mais aujourd'hui, c'est pas gratuit.  Ça m'a coûté.  C'est une petite image qui démontre à quel point il y a encore du chemin à faire ici dans l'acceptation et l'intégration de tous les habitants.  Et le jour où je tombe dans la nostalgie, renvoyez-moi vers ce lien, ça me fera le plus grand bien.  
L'étiquette magique


6 comments:

Virginie Tremblay said...

My god Jo, t'es bonne de pas tomber dans le racisme... Ils sont culturellement incompréhensibles pour nous les occidentaux. C'est quoi leur job chez H&M ? Se poigner le cul à 20 sur le plancher pis pas lever le petit doigt pour un client. Sérieux ! Bon, t'es bonne de pas avoir laissé tomber, jambes faibles ou pas, y en a plusieurs qui aurait laissé le t-shirt sur le comptoir et qui aurait viré de bord.

Quand tu vas t'ennuyer de la Chine, on va se rappeler de nos bons souvenirs de voyage à Putuoshan, quand le guichet automatique marchait pas, ou encore quand on s'est fait fourrer avec un poisson à 50$ !!! haha, je suis tellement certaine que tu vas pas t'ennuyer de la Chine !

Virginie Tremblay said...

Sont beaux les t-shirts en passant... Ça me donne envie d'aller faire un tour chez H&M :-)

Ariane Trottier said...

Jo y'a aussi Taobao :)
Tu achetes de chez vous, tu ne les vois pas, pis si tu n'es pas contente bien, tu peux ecrire un commentaire qui ruine leurs site...
C'est oeil pour oeil, dent pour dent ici, ha la chine.

Joëlle said...

Ni, les bons souvenirs de Putuoshan! Me rappelle encore quand la fille faisait semblant de parler en anglais au téléphone! Franchement, leur créativité est sans limite.... Et oui, les t-shirt sont très cool, amples et assez long comme j'aime ;)
Ari, oui Taobao!! C'est la meilleure option, je ne mets plus le pied dans les magasins ici. Finito.

pierrot said...

C'est beau Joelle t'es ''tough enough'', vous m'aurez pas . A mon hotel , le gars qui faisait les oeufs le matin ; ben y dormait tout le temps la tete sur son bras étendu s'ul comptoire; je le réveillait , y'm faisait mes 2 oeufs ; pis y'se rendormait...sont quand mème un peu, pas mal plate les bridés. C'est combien 50 rbm en $$$ ???.

Joëlle said...

C'est 8$. Pas grand chose, me suis ostinée pour 2 piasses finalement. C'était vraiment pour le principe... Comme la fille aux étiquettes, le gars à l'hôtel, il sait qu'il va flipper des oeufs toute sa vie. Ça donne sûrement envie de s'endormir un peu, j'imagine...